Comment les mesures incitatives gouvernementales peuvent accélérer l’acquisition d’une flotte de véhicules électriques

  • Créé :

    May 6, 2022

  • Mis à jour :

    May 16, 2022

Renault electric truck Z.E. at Hannover Motor Show
Crédit d'image :
Shutterstock

Opérer une flotte de véhicules électriques offre des avantages évidents. En plus d’avoir des effets positifs sur notre santé et celle de notre planète, plusieurs études montrent qu’opérer une flotte de véhicules à émission zéro permet de réduire les coûts et d’assurer la rétention des chauffeurs dans l’entreprise.

Néanmoins, les coûts associés à l’acquisition de véhicules à émission zéro et de bornes de recharge, ainsi que l’éventuelle obligation de vendre des véhicules électriques qui pointe à l’horizon, sont des aspects intimidants. Heureusement, au Canada, des mesures incitatives gouvernementales sont offertes pour aider les transporteurs à faire la transition, et des conseillers sont disponibles pour aider les entreprises à faire appel à ces programmes.

Pourquoi le gouvernement offre-t-il des mesures incitatives? Les objectifs du Canada en matière de réduction des émissions sont bien définis. Les gouvernements offrent ainsi des mesures incitatives pour aider les entreprises à faire face aux coûts élevés d’une transition vers des technologies peu polluantes, favoriser le déploiement de ces technologies et le développement d’emplois et de compétences connexes, et recueillir des renseignements pour déterminer la direction des programmes et de la future réglementation. Quel est l’avantage pour une flotte? Vous bénéficiez d’une aide financière aujourd’hui pour faire ce que vous devrez faire par vous-même demain.

VEZ : Obligations gouvernementales et objectifs de réduction des émissions

Le Plan de réduction des émissions pour 2030 du gouvernement du Canada indique que tous les véhicules légers vendus au pays seront de type zéro émission d’ici 2035. Le Plan établit également un objectif pour les ventes de camions moyens et lourds neufs à zéro émission : pour 2030, l’objectif est de 35 %, et il passera à 100 % en 2040 pour certains types de véhicules.

Bien que le gouvernement n’ait pas encore déclaré qu’il va rendre « obligatoire » la vente de camions neufs à émission zéro, une telle politique pourrait voir le jour prochainement, étant donné que les objectifs pour 2040 sont maintenant fixés. L’objectif ne consiste pas seulement à augmenter la proportion de véhicules électriques sur les routes. Il a aussi pour but de permettre au Canada de devenir un chef de file mondial de toute la chaîne de valeur du passage à l’électrique : extraction, traitement, raffinage et recyclage des minéraux, fabrication et entretien des véhicules, développement du réseau électrique et d’une infrastructure de recharge.

Compte tenu de cela, la réponse à la question « devrions-nous faire passer nos flottes de camions à l’électrique? » devient évidente. Si un véhicule revient régulièrement à sa base (et peut donc recharger sa batterie), ou qu’il couvre moins de 250 km par jour, alors la réponse est un incontestable « oui ». Puisque l’offre des camions neufs à moteur diesel est toujours au ralenti, les gestionnaires de flotte décident de plus en plus de prolonger l’utilisation de leurs camions diesel ou à essence actuels et de commencer à se procurer des véhicules électriques à batterie (VEB).

En entamant ce processus dès aujourd’hui, les entreprises peuvent répondre aux demandes des clients qui exigent des livraisons zéro émission, tout en évitant d’avoir à payer des pénalités si la réglementation entre en vigueur. À court terme, il est également possible de bénéficier de subventions, de mesures incitatives et d’allègements fiscaux pour l’achat de véhicules à émissions zéro et d’équipements connexes de la part des différents paliers de gouvernement.

Programmes de mesures incitatives fédérales pour camions et autobus à émission zéro

Le gouvernement du Canada offre un certain nombre de mesures incitatives pour favoriser l’acquisition de véhicules électriques pour les flottes, notamment :

Ces programmes sont en constante évolution, et de nouvelles mesures incitatives pourraient voir le jour alors que certaines pourraient aussi prendre fin. Par exemple, une norme sur les combustibles propres doit entrer en vigueur en décembre 2022. Cette norme obligera les pétrolières à produire des carburants moins polluants ou à payer des pénalités, ce qui devrait augmenter encore le coût des carburants fossiles. D’autre part, les flottes dont les véhicules fonctionnent à l’électricité plutôt qu’aux combustibles fossiles peuvent acquérir des « crédits carbone », qu’elles peuvent ensuite revendre à profit. Une entreprise comme 7Gen aide ses clients à réclamer ces crédits afin de réduire le coût d’investissement dans l’infrastructure de recharge et les véhicules.

Les mesures incitatives pour camions moyens et lourds à émission zéro ont été bonifiées dans le budget fédéral 2022, qui prévoit les montants suivants :

  • 545,7 millions de dollars sur quatre ans pour le lancement d’un nouveau programme de mesures incitatives à l’achat pour camions moyens et lourds
  • 119,6 millions de dollars sur cinq ans pour étendre le Programme d’évaluation écoénergétique des flottes de transport des marchandises qui évalue les véhicules de transport à moteur à combustion interne afin d’en améliorer la consommation
  • 33,8 millions de dollars sur cinq ans pour aider les provinces et les territoires à concevoir une réglementation et à effectuer des tests de sécurité sur les camions à émission zéro

Ces annonces devraient aboutir bientôt à une mesure incitative à l’achat de camions moyens ou lourds, qui peut être ajoutée aux mesures incitatives provinciales pour un maximum de 10 véhicules par année, réduisant ainsi de façon significative le coût associé au passage à l’électrique d’une flotte de véhicules.

Ces programmes sont à durée limitée, ce qui veut dire qu’ils ne seront pas là indéfiniment. C’est pourquoi il est très important d’avoir un partenaire de confiance comme 7Gen afin de profiter rapidement de ces programmes.

Soutien provincial additionnel pour l’achat de camions et d’autobus à émission zéro

Selon l’emplacement de votre entreprise au Canada, il est possible de combiner le soutien du gouvernement fédéral à des mesures incitatives provinciales. En ce moment, seuls le Québec et la Colombie-Britannique offrent des mesures incitatives à l’achat de camions moyens ou lourds.

En Colombie-Britannique, le programme Speciality Use Vehicle Incentive (SUVI) offre un remboursement pouvant aller jusqu’à 100 000 $ ou 33 % du prix d’achat d’un camion routier à émission zéro.

Au Québec, le programme Transportez vert offre de l’aide pour couvrir les coûts d’acquisition et de formation, notamment :

Le programme Écocamionnage du Québec offre d’importantes subventions pour l’acquisition de véhicules moyens et lourds électriques. Le montant, qui dépend principalement de la capacité de la batterie, peut atteindre 175 000 $ pour les camions électriques de classe 8. Le gouvernement du Québec offre également une subvention supplémentaire pouvant atteindre 15 % si le véhicule est assemblé et destiné à être utilisé au Québec.

Les gestionnaires de flottes peuvent également bénéficier de la subvention Écoleader, qui permet d’obtenir du soutien auprès de consultants comme 7Gen pour l’établissement d’une feuille de route en vue de l’électrification d’une flotte. Le montant peut atteindre 60 000 dollars ou 75 % des coûts admissibles.

Les autres gouvernements provinciaux et territoriaux n’ont pas encore annoncé de mesures incitatives pour le passage à l’électrique des flottes, mais il se peut que certains l’envisagent.

Comprendre les subventions et les mesures incitatives gouvernementales

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs mesures incitatives gouvernementales pour équiper aujourd’hui votre flotte des véhicules à émission zéro dont elle aura besoin demain.

Mais il y a une difficulté. Le financement est en effet disponible, mais seulement si vous comprenez parfaitement le processus et si vous êtes prêt à relever les défis qui vous attendent.

Avant de s’inscrire à un programme gouvernemental, l’opérateur de la flotte doit être au fait de tous les tenants et aboutissants (p. ex. : s’agit-il d’un prêt remboursable ou d’une subvention directe?), des critères d’admissibilité et du suivi exigé par le gouvernement.

Il doit également s’assurer de produire une demande exhaustive qui expose clairement les renseignements suivants :

  • Le nombre de véhicules désirés, ainsi que le moment et le lieu d’usage
  • Le modèle du véhicule et l’équipement optionnel désiré
  • Les avantages collatéraux qu’offrent les aides gouvernementales sur le plan environnemental, économique, etc.
  • Tout autre financement que l’entreprise peut obtenir pour soutenir la transition

En attendant, il est conseillé de trouver des solutions de financement créatives, de former les chauffeurs et les techniciens responsables de l’entretien, et de prendre d’autres mesures pour relever les défis opérationnels.

Un récent plan d’action de l’Institut Pembina peut aider les entreprises à se familiariser avec le cheminement requis pour passer à l’électrique.

Néanmoins, avoir un partenaire fiable ayant une expérience avérée dans une telle transition vers des camions à émission zéro peut changer la donne.

Choisir un partenaire qui aplanit les difficultés

Entreprendre une transition vers l’électrique peut sembler être une tâche difficile et décourageante, mais nous pouvons vous aider.

L’équipe de 7Gen peut vous aider à déterminer vos besoins (véhicules et bornes de recharge), à évaluer la faisabilité et la rapidité de la conversion, et à négocier des partenariats et des modèles d’affaires afin que votre passage à l’électrique se déroule en douceur.

« En quelques mots, notre proposition est de mobiliser le savoir-faire et l’argent pour aider les flottes à passer à l’électrique », affirme Shayna Rector Bleeker, vice-présidente des partenariats stratégiques chez 7Gen.

« Nous les aidons à choisir des véhicules qui conviennent. Nous les aidons dans l’élaboration du projet. Nous connaissons bien les constructeurs des véhicules et les fabricants de bornes de recharge, ce qui nous permet de déterminer rapidement le bon choix de technologie et de résoudre les problèmes d’interopérabilité et les besoins en matière d’entretien afin de réussir la mise en service des véhicules », ajoute-t-elle. « En outre, nous connaissons bien les programmes gouvernementaux offerts et nous participons à la rédaction de la demande aux côtés de nos clients. »

Se prévaloir des mesures incitatives gouvernementales offertes pour le passage à l’électrique d’une flotte offre de nombreux bénéfices, à condition d’avoir un bon partenaire. Non seulement vous profiterez des nombreux avantages environnementaux, économiques et sur le plan de la santé des véhicules à émission zéro, mais votre entreprise pourra également réaliser des gains importants.

Pour découvrir comment vous pouvez convertir votre flotte aux véhicules électriques en toute confiance, communiquez avec un membre de l’équipe 7Gen dès aujourd’hui.